Les aliments

Les aliments

 

obésité obesite diabète cholestérol diabete surpoids oedème hypertension gastroplastie


Tous ces groupes d'aliments sont indispensables au bon fonctionnement de l'organisme.
C'est pourquoi, il ne faut jamais éliminer un groupe d'aliments de son alimentation (sauf raison médicale particulière).

 
Les matières grasses (huile, beurre...)
Ces aliments sont riches en lipides. Ils fournissent de l'énergie mais aussi des vitamines (A, D, E, K) et des acides gras essentiels indispensables à l'organisme.
 
Les boissons
Boire est essentiel pour l'organisme.
L'eau est la seule boisson indispensable.
 
Le sucre et les produits sucrés
Ces aliments contiennent des glucides d'absorption rapide et pour certains des lipides en quantité importante (patisseries...).
 
Le lait et les produits laitiers
Ces aliments sont la source essentielle de calcium, indispensable à la formation et à l'entretien des os du squelette. Ils contiennent aussi des protéines.
 
Les farineux, céréales et légumineuses : riz, pâtes, pommes de terre, légumes secs, pain, semoule...
Ils contiennent des glucides et sont également riches en vitamines du groupe B, en protéines végétales et pour certains d'entre eux en fibres (céréales complètes, légumes secs).
 
Les légumes et les fruits
Ils apportent des glucides, des fibres qui facilitent le transit intestinal, des vitamines (dont la vitamine C) et des sels minéraux.
Une consommation régulière de fruits et légumes est indispensable.
 
Les viandes, poissons, œufs
Ces aliments sont riches en protéines. Les viandes contiennent aussi du Fer, élément essentiel au bon fonctionnement des globules rouges (le manque de fer peut être à l'origine d'un important état de fatigue appelé "anémie").

 

Les nutriments


Les aliments sont constitués de nutriments qui sont tous indispensables au bon fonctionnement de l'organisme. Il existe quatre classes de nutriments :

Les protéines ou protides
Ce sont les éléments "constructeurs" des cellules de l'organisme.
Les protéines participent à la construction, la réparation et l'entretien de l'organisme.
Les plus efficaces sont apportées par les viandes, les poissons, les œufs et les produits laitiers.
1g de protéines fournit 4 calories.

Les lipides ou graisses
Ils fournissent de l'énergie mais aussi des vitamines liposolubles et des acides gras essentiels. Ils sont donc indispensables mais attention : consommés en excès, ils sont stockés sous forme de graisse.
C'est le nutriment le plus énergétique : 1g de lipides fournit 9 calories.

Les glucides ou sucres
On distingue les
sucres rapides (ou simples) et les sucres lents (ou complexes).
Ils représentent la principale source d'énergie pour l'organisme. Ils doivent impérativement faire partie de tous les repas, principalement sous forme :
- d'amidon : pain, pâtes, riz, pommes de terre, céréales,
- de légumes et de fruits.
Le sucre et les produits sucrés ne sont pas indispensables, mais contribuent au plaisir du repas : il est préférable de les consommer à la fin d'un repas équilibré plutôt qu'en dehors des repas.
1g de glucides fournit 4 calories.

Les nutriments non énergétiques
Ils n'apportent pas d'énergie, mais ils doivent être apportés à l'organisme car celui-ci ne sait pas les fabriquer.

Les vitamines
Il y a 13 vitamines classées en 2 catégories :
*les vitamines liposolubles, c'est-à-dire solubles dans les graisses ou dans les parties grasses des aliments : vitamines A, D, E, K.
*les vitamines hydrosolubles, c'est-à-dire solubles dans l'eau : vitamines C, B1, B2, B3, B6, B9, B12, PP.

Les sels minéraux et les oligo-éléments
Calcium, phosphore, fer, magnésium, potassium, fluor, zinc, sélénium... ils sont présents en quantité variable dans les aliments et une alimentation suffisamment variée et équilibrée couvre en général les besoins.

L'eau
L'eau constitue 60 à 70 % du poids corporel, il est indispensable de boire de l'eau en quantité suffisante (1 litre minimum par jour).

Les fibres alimentaires.

C'est la fraction non digestible de l'alimentation. Elles sont indispensables à la stimulation du transit intestinal et facilitent l'élimination de certains éléments indésirables, comme le cholestérol.

Le cas particulier de l'alcool
Ce n'est pas un nutriment car il n'est pas indispensable mais il apporte de l'énergie (7 cal/g).
Il est nécessaire d'en limiter la consommation pour éviter :
- le stockage sous forme de graisses de réserve,
- les effets toxiques de l'alcool.

Une alimentation variée

Les besoins du corps sont multiples.
L'alimentation doit couvrir un certain nombre de besoins en énergie, protéines, lipides (graisses), glucides (sucres et féculents), sels minéraux, et vitamines.

Il n'existe pas d'aliment complet qui assurerait à lui tout seul tous ces besoins.
Il est donc nécessaire de puiser dans tous les groupes d'aliments pour obtenir une alimentation équilibrée :
- un produit laitier par repas pour l'apport de calcium et un complément de protéines,
- une part de viande (ou équivalent) à l'un des 2 repas principaux,
- un légume ou un fruit à chaque repas (matin, midi, et soir) pour l'apport de fibres, sels minéraux et vitamines,
- des légumes cuits, en alternance midi et soir, avec des féculents,
- du pain à chaque repas (ou équivalents),
- des matières grasses en quantités raisonnables, en les variant le plus possible,
- de l'eau pendant et en dehors des repas.


Les équivalences

Il est important :
- de ne pas vous lasser et de varier votre alimentation,
- de ne pas vous imposer d'interdits.
Les tables d'équivalences vous aideront dans cette démarche.

Quelques exemples :

Produits laitiers
 
Matières grasses
1 verre de lait ½ écrémé (125ml)
= 1 yaourt nature
= 2 petits suisses à 20%
 
15 g de beurre
= 15 g de margarine
= 60 g de crème fraîche à 15%
= 10 g d'huile (1 cuillère à soupe)
     
Féculents
 
Pain
100 g de pommes de terre cuites
= 100 g de riz, pâtes et semoule cuits
= 100 g de légumes secs cuits (lentilles, haricots…)
= 40 g de pain = 25 g de farine
= 100 g de petits pois
 
30 g de pain blanc (1 tranche)
= 2 biscottes
= 20 g de céréales (de type corn flakes)
     
Viande, poisson...
 
Fruits
100 g de viande
= 100 g de poisson
= 100 g de volaille
= 2 œufs
= 18 huîtres
= 25-30 moules
 
1 pomme = 1 poire
= 1 orange = 1 pêche
= 1 compote sans sucre ajouté (100g)
= ½ banane = ¼ d'ananas frais
= ½ pamplemousse
= 1 verre de jus de fruit sans sucre (150ml)
= 2 kiwis = 2 clémentines
= 3 abricots = 2 à 4 prunes
= 10-15 cerises = 10-15 grains de raisin
     
 

 

Définition

Qu'est-ce que c'est ?
La densité calorique est la teneur en calories d'un aliment (ou d'une boisson) pour 100g, par exemple : 80 calories / 100 g.

De quoi dépend-elle ?
La densité calorique des aliments dépend principalement de leur teneur en graisses (ou lipides), celle des boissons de leur teneur en sucres (ou glucides) et en alcool.

Comment utiliser la densité calorique ?

Vous pouvez réduire, de façon importante, la densité calorique de votre alimentation en diminuant votre consommation :
- de boissons sucrées (et / ou alcoolisées)
- de matières grasses (ou d'aliments riches en graisses).
Les aliments à forte densité calorique sont consommés rapidement et trompent les mécanismes de contrôle de la satiété. Vous aurez donc encore faim après avoir ingéré ce type d'aliments.

Un exemple : deux menus à 540 calories
Forte densité calorique
Faible densité calorique
   
 
540 calories / 150 g
 
540 calories / 495 g
 
J'ai encore faim !
Je n'ai plus faim !

 

Aliments riches en graisse

 

Les aliments riches en graisse

Teneur en cholestérol de quelques aliments (en mg pour 100g d'aliment)
  Rognons
Foie de veau
Ris de veau
Foie gras
Œufs
Œufs de poisson
Pâté de foie
Pâté
Beurre
Langue de bœuf
Crevettes
375 à 500
330 à 460
280 à 400
360 à 900
450
300 à 350
420
180 à 300
250
140
105 à 150
 
  Saucisson, saucisses
Jambon cuit
Lapin
Volaille
Viande
Fromage
Poissons gras
Crabe
Coquillages
Poissons maigres
100
90
90
70 à 90
70 à 90
70 à 100
60 à 130
75
50 à 70
45 à 75
 


Le cholestérol est indispensable à la vie et lorsqu'il n'y a pas de perturbation biologique du taux de cholestérol sanguin, il faut manger normalement de tout sans trop se préoccuper de la consommation de cholestérol alimentaire.

Par contre, si vous avez un excès de cholestérol dans le sang, il semble raisonnable de ne pas consommer plus de 250 à 300mg de cholestérol par jour.
 

Comparaison d'aliments

Quelques exemples de densité calorique

obésité obesite diabète cholestérol diabete surpoids oedème hypertension gastroplastie

obésité obesite diabète cholestérol diabete surpoids oedème hypertension gastroplastie

obésité obesite diabète cholestérol diabete surpoids oedème hypertension gastroplastie

obésité obesite diabète cholestérol diabete surpoids oedème hypertension gastroplastie 

Légumes

Les légumes : de l'eau des fibres et peu de calories... (classés par calories)

obésité obesite diabète cholestérol diabete surpoids oedème hypertension gastroplastie

Légumes

Valeur
calorique
(cal/100g)

Teneur
en eau
(%)

Teneur
en fibres
(%)
Aubergine
29
92
 
Carotte crue
42
88
1,1
Chou-fleur
30
90
0,9
Concombre
12
96
0,6
Endive
22
93
0,8
Epinards cuits
32
90
1
Haricots verts cuits
23
92
0,5
Laitue
18
94
0,6
Oignon
47
86
0,8
Poireau
42
88
 
Petits pois cuits
70
80
2,0
Poivron vert
22
92
1,4
Pomme de terre
86
77
0,5
Radis
20
92
0,7
Tomate
22
93
0,6

 

Viandes

 

Viandes et poissons : une densité calorique très variable 

obésité obesite diabète cholestérol diabete surpoids oedème hypertension gastroplastie

Viande / Poisson
Valeur calorique (cal/100g)
Teneur en lipides
Porc lard
670
70
Porc jambon fumé
380
35
Oie
362
33
Porc côte
330
30
Agneau côtelette
330
30
Poule
302
25
Porc viande mi-grasse
290
25
Thon en conserve à l'huile
280
20
Dinde
268
10 à 22
Boeuf côte
257
21
Boeuf viande mi-grasse
250
20
Agneau gigot
225
18
Thon
225
13
Boeuf paleron
216
16
Canard
200
6 à 18
Sardine
174
10
Veau viande mi-grasse
168
10
Veau côtelette
168
10
Poulet
150
7 à 10
Maquereau
128
8
Saumon
114
8
Cheval
110
2
Truite
94
2 à 4
Colin
86
2
Dorade
77
1
Sole
73
1
Merlan
69
0,6
Cabillaud
68
0,3

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site